Xbox Music et Videos, peu mieux faire

le 08 May 2014

J’utilise énormément Spotify pour la musique, mais j’ai quand même une bibliothèque de MP3 assez conséquente, j’ai beaucoup téléchargé, et j’ai aussi convertis pas mal de mes CD. Pour les vidéos c’est plus compliqué, il n’y a pas encore l’équivalent de Spotify pour la vidéo en France (j’attend Netflix), donc j’achète quelques BluRay, mais surtout je télécharge beaucoup.

Lundi je me suis dis que j’allais essayer l’achat de musique ou film à travers le Xbox Music Store et le Xbox Videos Store. Bonne et mauvaise surprise.

D’abord les films, ça va être court, je n’ai rien acheté. Je regarde beaucoup de films, tous exclusivement en VO, sans sous titre, sauf quand le film n’est pas en Anglais. Mauvais nouvelle pour moi, 99% des films sur le Xbox Videos Store ne proposent pas de VO, je laisse donc tomber. La dessus l’iTunes store est bien meilleurs, et la comparaison ne tiens même plus lorsque l’on sort de la légalité.

Xbox Vidéo Store

La musique, c’est déjà mieux, il y a plus de choix, heureusement. J’achète très peu de single, j’ai donc pris l’album de Damon Albarn. Achat effectué sans difficulté, le store ayant déjà mes informations de CB, en revanche il en sera autrement pour le téléchargement.

Xbox Music Store

Petit message d’erreur lorsque je décide de lancer le téléchargement de mon achat. Cela fait toujours plaisir lorsque l’on viens de payer 8,99€. Je peux streamer les fichiers, mais pas les garder, je grince des dents.

Pour information si quelqu’un à le même problème, dans mon cas il se trouve que le chemin de stockage de la musique est par défaut à une adresse réseau :

\\WINDOWS81\Users\Basile\Music

Petit changement manuelle pour :

C:\Users\Basile\Music

Tout fonctionne. J’aime.

Je ne sais pas comment cette adresse réseau c’est retrouvée être la configuration par défaut. Pour un utilisateur normal cela peut être très frustrant. Bizarrement cela fait partie des petits couac Microsoft, une habitude, il serait temps que ça change.

Deuxième étape de mon test, la synchronisation avec le téléphone. Etonnement aucun problème, je lance l’application Music sur mon Lumia, l’album est bien présent pour être streamé, je démarre le téléchargement et me voilà avec mon nouvel album acheté quelques minutes plus tôt sur la Surface. J’aime aussi.

Xbox Music Store Lumia

Mais tous n’est pas parfait, mes albums ne sont synchronisé entre mon PC et le téléphone seulement si Xbox Music, trouve l’équivalent dans sa bibliothèque, et seulement si l’album est disponible dans le Xbox Music Store. Je prend l’exemple de Daft Punk, Random Access Memories, Xbox Music trouve bien la version avec Bonus Track, mais celle-ci n’est pas disponible sur le Store donc impossible de faire la synchronisation, où alors j’accepte de ne synchroniser que les chansons disponibles. Dans mon cas, le plus simple est surement de faire la synchro à la main. Dommage.

Je pense que je vais utiliser un peu plus le Xbox Music Store pour me procurer de la musique de temps en temps, mais il y a encore certaines choses à corriger avant que je puisse en faire une utilisation plus sérieuse.

Protéger mes jeux

le 20 December 2013

Comme vous le savez certainement, j’ai pas mal de jeux video à la maison, et encore beaucoup chez mes parents. Je les collectionnent depuis quelque temps maintenant et j’y tiens particulièrement. Malheureusement pour eux, je ne suis pas spécialement maniaque et ne suis donc pas suffisamment soigneux avec eux. Ceux-ci prennent trop facilement la poussière, ce qui risque de les abîmer si je ne fais rien.

Par exemple, les boites de jeux Wii jaunisse avec le temps, les jaquettes ternissent, et les boites en carton pour les jeux plus vieux se déforme, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux.

Je me suis donc lancé à la recherche de solutions afin de protéger ce petit patrimoine. Après quelques temps, je suis finalement tombé sur le site PGPlastique, qui vend des pochettes plastique au format DVD autocollante.

Game 01

Cela me permet de protéger les jeux Gamecube PAL & US, Playstation 2, Xbox 360, Wii. Concernant les autres plateformes utilisant des disques mais dont la boite n’est pas au format DVD, je n’ai pas encore de solution.

Game 03

Game 02

Il semblerai que le format CD soit le plus approprié pour mes jeux Playstation 1 US, Dreamcast JAP & US, Nintendo DS JAP & US ainsi que la Nintendo 3DS. Mais je pense d’abord essayer avec les pochettes DVD avant d’en commander.

Reste au final les jeux utilisant des boites en carton, qui sont les plus facilement dégradable, comme les jeux Super Nintendo, Game Boy Advance ou encore Nintendo 64. Pour cela l’usage de coques rigide en PVC me semble être la bonne solution. J’ai commencé à regarder deux sites spécialisés, GameProtecting.com et Sentinel64.com, ceux-ci proposent des solutions pour à peu près tous les format de jeux, ce qui devrait couvrir mes besoins.

La dernière étape, surement la plus longue, est la protection des boites de consoles. Elles aussi en carton, elle s’abîme facilement, la poussière, les déménagement. Leur format étant different à chaque fois, il me faudra surement faire moi même les différents protection.

Ne plus utiliser Gmail

le 13 November 2013

Me passer de Gmail, voila quelque chose que j’avais envie de faire depuis quelque temps. C’est maintenant chose faite depuis une bonne semaine.

Je quitte Gmail avec un petit pincement au coeur, le premier mail reçu date du 18/10/2004, bientôt 10 ans, mais je fais ce changement pour mon bien. Je pense que sortir un peu de l’emprise de Google ne peut pas faire de mal. Ce n’est pas la seule raison me poussant dans cette direction. En voici d’autres :

  1. La confidentialité : Je ne suis pas particulièrement paranoïaque, mais les événement actuelle me pousse dans cette direction. Je n’ai pas encore coupé tous les ponts avec les services Google (et je ne le pourrait surement pas), mais c’est un pas. J’ai bien un compte Facebook ouvert à tous, et justement, JE decide de ce que je veux montrer. Le fait que mes emails puissent être regardé me fait un peu grincer des dents.

  2. Le support foireux d’IMAP : Gmail fait un peu ce qu’il veut, et il le fait d’une façon de moins en moins standard, rendant son utilisation particulièrement chaotique avec des clients (mobile ou desktop) qui ne sont pas pensé spécifiquement pour Gmail. La fonction archiver, marche mal et la suppression d’un email fini les 3/4 du temps dans le “dossier” All Mail alors que je souhaite une veritable suppression. De plus rien de garantie que Google garde le support d’IMAP à long terme. Il est plus intéressant pour eux de pousser leur application Gmail sur toutes les plateformes.

  3. La liberté : Je peux maintenant utiliser mon compte mail sur n’importe quelle machine ayant un client mail supportant l’IMAP et tout fonctionnera bien, et je suis libre d’utiliser l’adresse email que je souhaite. J’ai essayé de prendre quelque chose que je puisse utiliser ad vitam eternam. Je suis aussi libre d’utiliser le service d’email que je souhaite, Fastmail actuellement, mais je pourrait tout aussi bien avoir un serveur de mail chez moi.

Bien évidement il y a quelques contrainte du à des années d’utilisation intensive de Gmail, mais je ne doute pas réussir à m’y habituer.

  1. Le prix : J’ai décidé d’utiliser FastMail, cela me coute donc 30€ par an (2,5€ par mois) pour avoir les même prestation que Gmail. J’ai aussi acheté un nom de domaine pour avoir une adresse email simple, c’est donc la aussi 15€ par an (1,25€ par mois). Maintenant mes emails me coutent donc 3,75€ par mois.

  2. L’absence de label : Un des points fort de Gmail ce sont les labels, permettant (soit disant) une super organisation des ses conversations. Seulement c’est une fantaisie, et cela n’existe pas en IMAP. Les labels permettent de “tagger” les emails, l’un peu donc ce retrouver aussi bien dans la “Inbox” que sous le label “Amis”. Pas de ca en IMAP, un email n’est disponible que dans un seul dossier. Impossible donc de recevoir un email d’un Amis et de l’avoir à la fois dans le dossier Inbox et Amis sans créer de doublons. Pas de problème, de toute façon je n’utilise que très peux les labels.

  3. Changer d’adresse : C’est certainement le plus embêtant, beaucoup des services que j’utilise me contact via mon adresse Gmail, il me faudra donc pas mal de temps pour migrer l’ensemble sur ma nouvelle adresse. De même concernant l’ensemble de mes contacts.

Je ne suis pas déçu d’avoir fais ce changement, et je vous encourage vivement à en faire autant. Ce n’est pas simple, il faut un peu de temps pour tout mettre en place, effectuer une migration de ses anciens emails, re configurer l’ensemble de ses client mails, penser à renouveler son nom de domaine et compte mail tous les ans, mais le jeu en vaut la chandelle.

Je vous conseil donc vivement de mettre à jour mon contact, et vous pouvez me joindre à cette adresse.

Une pub Surface "ratée" de plus.

le 27 November 2012

Voici la nouvelle publicité Surface de Microsoft. Actuellement visible aux US (surement bientôt dans le reste du monde).

Et j’ai envie de dire que celle-ci est encore “ratée”. Une fois de plus on n’apprend rien sur la tablette et ce que l’on peut faire avec, et c’est à peine si l’on aperçoit une liste d’application disponible, Xbox Music, Skype, Fresh Paint (toute fournies par Microsoft) et comme toujours pleins d’effets autour du super clavier. A croire que Surface c’est le clavier et pas la tablette.

Bref cette pub donne trop l’impression d’avoir été faite dans le but d’être cool plutôt que de vendre le produit. Et d’une certaine manière c’est assez normal, Microsoft n’ayant actuellement rien d’une marque cool/branché.

Sans tomber dans les travers d’Apple (nous sommes les meilleurs, une révolution etc.), ou ceux de Samsung (Apple, c’est le mal, il n’y a pas flash), il est possible de faire une publicité montrant le potentielle de la tablette. Malheureusement celle-ci sont réservées pour l’OS.

Pas de Nintendo sous le sapin

le 03 November 2012

Première fois, première fois depuis la Super Nintendo que je n’achèterai pas de console Nintendo le jour de la sortie.

Wii U désolé, mais tu attendras.

Je me rappelle encore l’attente interminable pour obtenir une Nintendo 64, arrivée bien tardivement sur le sol français. J’ai passé mon été 1996 à lire et relire le Console+ spécial sortie Jap de la bête. Si j’avais su que j’allais attendre 1 an de plus…

Première fois que je sèche les cours, je vous le donne en mille c’est pour obtenir une GameCube. Vendredi 3 Mai 2002, il me semble que c’est un cours de physique que j’ai fait passer à la trappe. Pas très jolie à 1 mois du BAC.

2006, je suis à l’EPITA, c’est le mois de décembre, un vendredi encore, je rentre dans ma colloc, avec sous le bras, ma Wii est trois jeux, Super Monkey Ball: Banana Blitz, The Legend of Zelda Twilight Princess, Wii Sports, et de longues heures de jeux et de fatigue devant moi.

Cette année, l’histoire ne se répètera pas. Le 18 Novembre 2012, je ne serai pas dans mon magasin du coin pour acheter une Wii U avec New Super Mario Bros. U et ZombiU. Pour la première fois, je ne sais pas trop quoi penser de cette machine. J’attends toujours les jeux au gameplay révolutionnaire sur Wii, alors je suis plus ou moins dubitatif devant ce que nous propose la Wii U.

Retour sur l'event Windows Phone 8

le 30 October 2012

Enfin! Après avoir laissé 99% des développeurs Windows Phone dans le noir, Microsoft à enfin présenté les détails de Windows Phone 8. La première chose qui viens à l’esprit et que le gros NDA à propos du SDK n’était pas mérité.

Le but de ce NDA était d’empêcher la fuite potentielle de features pour Windows Phone 8, malheureusement, rien ne justifiait ce blocage. Au contraire, maintenant, les développeurs vont devoir rusher pour proposer la version WP8 de leurs applications, ce qui ne va certainement pas aider à relever le niveau des applications disponible sur le Marketplace.

Mais bon, ce qui est fait est fait. Et malgré tout, Windows Phone 8 arrive avec de nouvelles features intéressantes.

Kid’s Corner

Je n’ai pas d’enfant, pas encore, mais voilà une idée sympathique. Faire en sorte de pouvoir laisser son téléphone à ses enfants sans risquer un envoi de message/mail/tweet non voulu. Sur le papier (et en démo) cela semble efficace. Cela fonctionne comme une simple configuration du téléphone, avec une liste des applications, jeux, vidéos et musiques que les petits vont pouvoir utiliser. Un swipe vers la gauche depuis le lock screen, et une liste d’app ressemblant comme deux gouttes d’eau au home screen Windows Phone 7 apparait.

Malheureusement, un problème reste toujours le même, si je ne choisis pas de code pour verrouiller mon téléphone, il est toujours possible d’y accéder. J’aurai préféré un Kid’s Corner fonctionnant un peu comme la feature “Musée” de iOS, ou il est possible créer une sorte de sandbox bloqué par mot de passe.

Custom Lock Screen

Joe Belfiore hier, lors de l’event Windows Phone 8 :

Whenever I take out my phone, I get greeted by surprise, by, may be a picture of my kids when they were born, or a great trip I went on, something ridiculously goofy I was doing…

C’est exactement ce que je ne souhaite pas. J’aime bien l’idée d’avoir un lock screen un peu plus personnalisé, avoir un peu plus qu’un simple wallpaper. Mais ce que je ne souhaite absolument pas c’est, avoir mes photos les plus horribles affichées à chaque fois que je prend mon téléphone. N’ayant pas encore eu de WP8 entre les mains, impossible de savoir quels sont les paramétrages possible, mais dans le cas de Facebook il serait vraiment dommage de ne pas pouvoir choisir l’album que l’on souhaite voir.

En revanche si Flickr sort une version à jour de leur application prenant en charge cette feature cela m’intéresse beaucoup plus et il serait encore mieux de pouvoir choisir un flux RSS de photos.

Rooms

Les Rooms ressemblent à des Groups plus avancés. L’idée est simple, partager des photos, un calendrier, des notes, ou discuter, avec les seuls membres de cette Room. Comme toujours, pour que tout le monde en profite il vaut mieux que tous les membres de la Room aient un Windows Phone 8 puisqu’il semblerait que pour le moment seul le calendrier soit partageable avec d’autre device, ce qui peut réduire rapidement l’intérêt d’un tel système. Mais l’idée et là, il ne reste plus qu’à offrir des Windows Phone. De plus d’après la vidéo, il n’est absolument pas question de partager une Rooms avec un téléphone Android, bizarre.

En tout cas, j’y vois un bon moyen de pouvoir organiser une soirée, ou un rendez-vous, puisque tout ce qui s’y rattache sera disponible dans la Room. Peut-être est-ce la fin des interminables échanges de mail/sms pour organiser quoi que ce soit ? Puis au moins cette fois tout le monde aura le lieu, le jour et l’heure dans son calendrier.

SkyDrive

Dropbox + iCloud = SkyDrive.

Je crois qu’il est difficile de faire plus simple comme explication.

SkyDrive n’est pas nouveau, sont intégration à Windows Phone un peu plus.

SkyDrive emprunte à Dropbox pour ce qui est du partage de photos/documents etc. et de pouvoir y acceder sur tous les device.

SkyDrive emprunte à iCloud pour ce qui est de l’intégration dans les applications, avec synchronisation de la position dans les documents etc…

Il est donc possible d’utiliser SkyDrive pour avoir ses fichiers disponibles sur sa Tablette après les avoir créés sur son téléphone. De même pour la musique avec le Xbox Music Pass. Vous composé une playlist sur votre ordinateur, celle-ci est diponible sur votre téléphone. J’espère seulement que ce sera aussi possible avec nos propres mp3. Ayant une bonne bibliothèque, j’aimerai pouvoir les rendrent disponible partout sans avoir a souscrire un abonnement supplementaire.

WP8 SDK seulement pour W8

le 30 October 2012

Le SDK Windows Phone 8 est enfin disponible au telechargement, malheureusement celui ci n’est disponible seulement que pour Windows 8.

Pour developper une application Windows Phone 8, ou mettre à jour son application Windows Phone 7, il faudra donc passer par la case achat, pour se procurer Windows 8.

Dommage.

Je ne sais pas vraiment quel sont les raisons ayant poussé Microsoft à limiter le SDK au machine Windows 8, surement le fait que le coeur de Windows Phone 8 soit partagé avec Windows 8, ou alors c’est simplement pour nous faire passer à la caisse, mais je pense que cela va enerver pas mal de monde.

Je fais souvent le rapprochement avec Apple, mais actuellement, pour developper pour iOS 6 il faut avoir OS X 10.7 minimum.

Being cracked.

le 26 October 2012

Merci d’avoir créé un logiciel, le voila maintenant gratuit.

C’était inévitable. Nous aurions préféré moins rapidement, mais cela fait parti du jeu. Comme vous le savez surement nous avons sorti Steed il y a maintenant 2 semaines, et “agréable” surprise aujourd’hui, nous découvrons la version cracké.

La première chose qui passe par la tête à ce moment c’est : “Et merde !”. Forcement, nous savions très bien que cela aller se produire, nous n’avons pas mis de protection complexe dans Steed, le but étant de faire en sorte que les utilisateurs légitime ne soit pas pénalisés, et tant pis pour les autres, qui de toutes façon ne paieront pas. Mais que cela ce produise aussi vite, cela surprend. Le logiciel n’a pas encore une importante visibilité dans le milieu, peu de news, peu d’achats, forcement c’est le début. Mais le voici déjà disponible gratuitement pour le plus grand nombre. Il est clair que cela ne va pas facilité notre travail.

La seconde chose à laquelle on pense est : “Mais comment ont ils fait ?”. Curiosité oblige, lorsque l’on conçoit quelque chose, il est normale de vouloir comprendre ce qui a été fait pour le démonter. Donc téléchargement du logiciel et du crack, comme d’habitude c’est simple comme bonjour, et en deux clics l’application n’a plus besoin de licence pour fonctionner. Un petit coup d’oeil à l’exécutable s’impose. Et là, force est de constater que c’est la honte. La solution mise en place par le hacker est tellement bête, que l’on se demande pourquoi nous n’y avons pas pensé nous même.

Voici une simplification du code de vérification :

public bool IsActive()  
{
    if (SomeTest())  
        return true;  
    else  
        return false;  
}

Je vous l’accorde c’est grosse simplification, mais l’idée est là.
Et voici la version “cracké”

public bool IsActive()  
{  
    if (SomeTest())  
        return true;  
    else  
        return true;  
}

En gros maintenant la méthode retourne true quoi qu’il arrive. L’application est donc en permanence active.

Nous avions pensé à beaucoup de choses, mais pas à ça. C’est tellement simple que cela ne nous à même pas traversé l’esprit.

Alors bien sur nous pourrions perdre du temps à trouver un système ultra sophistiqué, pour la prochaine version de Steed, il n’en sera rien. De petites améliorations seront apportées, pour que ce ne soit pas si “obvious”, mais comme il y a 100% de chance que l’application soit de nouveau crackée, nous n’allons pas nous battre sur ce terrain là. Au contraire nous allons poursuivre ce que nous avons entrepris, afin de faire de Steed une application attrayante, utile, simple d’utilisation, et de qualité.

Maintenant la question que je me pose est le pourquoi ? Pourquoi avoir sorti un crack pour une application méconnue ? Si c’est pour nous donner un coup de main pour la faire connaitre, pourquoi pas, malheureusement en ce qui concerne la pérennité de l’application ce n’est pas la meilleur solution. Peut être est-ce pour le défit. Mmmm, vu le niveau de crack, je ne pense pas, au pire le hacker à bien du rigoler au vu de la simplicité de la solution. Non, je pense que c’est plus simple que ça. Un logiciel est disponible payant, peut importe la taille de la société, le nombre d’utilisateurs, on propose le crack. Cela fait partie du jeu.

J’ai simplement envie de dire à Steed, bienvenue dans la cour des grand.

Ce qui ne va pas avec File History

le 03 August 2012

Le problème de File History, en comparaison avec Time Machine, c’est qu’il ne “sert à rien”. Ce qui rend Time Machine tellement efficace c’est qu’il effectue un backup complet du HDD, sans poser de question, donc pas de problème pour savoir si tel ou tel ficher est sauvegarder.

File History lui ne backup que les Bibliothèques, Contacts, Favoris et le bureau. Ouah.

En gros il ne sauvegarde que les fichiers étant potentiellement les plus utilisés.

Premier problème, cela ne permet pas une restauration du système, il faut pour cela effectuer les backups habituels qui créent une image du disque. Fonctionnalité qui ne sera plus mise en avant.

Second problème, certains fichiers sont laissés sur le carreau. Je prends par exemple le cas de Steed. D’après la documentation de Microsoft, les applications doivent stocker leurs données utilisateur dans ApplicationData ou LocalApplicationData, les données partagées dans CommonApplicationData, et les éléments créés par l’utilisateur dans MyDocuments. Steed stock donc les bookmarks et settings dans ApplicationData puisque ce sont des données créés par l’application pour l’utilisateur. Vous l’aurez compris, ces informations ne pourront pas être sauvegardées par File History, elles sont pourtant capitales.

Je ne doute pas que l’on va voir beaucoup d’application se mettre à stocker des données qui n’ont rien à faire dans MyDocuments afin de “simplifier” la vie de leurs utilisateurs. C’est malheureux, et c’est pour moi un des problèmes récurrents de Windows, le bordel.

Je regrette donc amèrement que Microsoft n’est pas sortie les photocopieurs afin de reproduire Time Machine, qui est d’après moi la meilleurs façon de faire du backup pour le grand public, de façon simple et efficace.

Développement compliqué sous Windows.

le 03 July 2012

Corrigez-moi si je me trompe, mais il me semble que sous MacOS (et accessoirement iOS), il n’y a qu’une méthode officielle de développement, cela consiste à télécharger Xcode incluant le SDK MacOS (et iOS). Il s’agit actuellement de Xcode 4.3.3 avec le SDK MacOS X 10.7. Une fois le développement terminé, ont obtiens un fichier .app contenant tous le nécessaire à l’utilisation de l’application. Celle-ci peut être téléchargée sur le Web, ou par le Mac App Store, si l’éditeur a pris la peine d’en fournir une version. Concernant la retro compatibilité, le SDK 10.7 permet de faire des applications fonctionnant sous MacOS 10.5.

Pour faire simple, chaque version de Xcode est livrée avec une version du SDK correspondant à la version courante de MacOS, avec la possibilité de choisir à partir de quelle version on souhaite pouvoir faire tourner son logiciel. C’est simple, efficace, et il n’y qu’a ce concentrer sur le développement.

Maintenant, voyons voir comment cela se passe sous Windows. Premièrement il existe plusieurs façons officielles de développer un logiciel. Avec l’API Win32 et ses différents wrapper (MFC, ATL, etc…), ou en utilisant le Framework .NET. Pour développer il faut télécharger Visual Studio qui est payant. Il existe des versions gratuites spécifiques à certains langages, VS Express C++ pour Win32, ou VS Express C#/VB pour .NET. Une fois l’application finie, il faut créer un Setup qui se chargera de l’installation. Et la commence les ennuis.

.NET n’étant pas forcement installé sur l’OS de l’utilisateur, celui-ci ne pourra pas faire fonctionner l’application. Par exemple .NET 4.0 (dernière version stable à ce jour) est fournis séparément ou avec Visual Studio 2010. Autrement dit, il faut que l’utilisateur, peu importe sa version de Windows (XP à 7), installe .NET 4.0 avant l’application, ou que le setup de l’application s’en charge. Pas très pratique.

En Win32 on pourrait s’attendre à plus de facilité, c’est l’API native de l’OS, il ne devrait donc rien y avoir à faire. Ce n’est malheureusement pas le cas. Prenons l’exemple d’une application développée avec Visual Studio 2010, pour fonctionner, il faut que le setup installe, en plus de l’application, le VC++ Redistributable Package 2010. Cela permet d’utiliser les dernières nouveautés fournis par Visual Studio pour C++. Il existe bien des solutions au moment de la compilation pour éviter cela, mais pour moi le problème reste entier.

Je m’explique.

Il me semble que du côté de chez Microsoft on a perdu depuis longtemps l’élément principale dans le développement et la distribution d’un logiciel, l’utilisateur. Le principe du Setup est, à mon avis, dépassé, c’est une relique de l’informatique. Cela complexifie le développement et ce n’est pas user friendly. Premièrement, personne n’est à l’abri par exemple d’un setup qui ne fonctionne pas ou qui ne propose pas une désinstallation propre, deuxièmement, cela ne devrait pas être le boulot du développeur, il y a bien assez à faire avec le logiciel en lui-même.

Alors d’accord, il est intéressant de pouvoir ajouter des fonctionnalités, ou d’utiliser de nouveaux outils lors du développement d’une application, sans pour autant devoir attendre une nouvelle version de l’OS, mais cela ne devrait en aucun cas concerner l’utilisateur. Il est rageant de devoir faire du support pour des éléments annexes. Combien de développeurs doivent expliquer comment se procurer et installer .NET, ou les Redistributable Packages, ou aider les utilisateurs lorsque l’installation de ceux-ci posent des problèmes.

Microsoft est plus ou moins en train de simplifier ce processus, les applications Windows 8 (Metro) s’installeront grâce à un Store, donc pas de Setup. Les éléments nécessaires sont directement intégrés à Windows. Mais pour que cela fonctionne cela nécessite que les nouveaux outils de sortent plus ou moins en parallèle avec le nouveau Windows.